PREDICT – PREdiction inviDualisée de la persIstanCe des Traitements biologiques chez les patients atteints de psoriasis

c
PREDICT - PREdiction inviDualisée de la persIstanCe des Traitements biologiques chez les patients atteints de psoriasis

Projet PREDICT – Lauréat dispositif poste d’accueil (AP-HP) – INRIA 2024 : PREdiction inviDualisée de la persIstanCe des Traitements biologiques chez les patients atteints de psoriasis.

Le psoriasis est une dermatose inflammatoire chronique pour laquelle de nombreux traitements biologiques sont disponibles pour traiter les formes modérées à sévères. La persistance de ces traitements (i.e. la durée de traitement depuis l’initiation jusqu’à son interruption) diminue rapidement au cours du temps compte tenu de leur inefficacité secondaire ou de la survenue d’évènements indésirables.

Afin de guider le choix parmi les options thérapeutiques, une prédiction individualisée de la persistance serait utile. L’objectif du projet PREDICT est d’élaborer un modèle d’apprentissage statistique qui permettra de prédire la persistance de chaque traitement pour chaque patient d’après ses caractéristiques et son parcours de soin.  Nous allons entraîner les modèles d’apprentissage statistique sur une base de données médico-administratives nationale française, le Système National des Données de Santé (SNDS).

Ce projet sera réalisé lors d’une collaboration entre la Fédération Hospitalo-Universitaire TRUE de l’hôpital Henri-Mondor (AP-HP), l’équipe de recherche EpiDermE de l’Université Paris Est Créteil et l’équipe SODA (Méthodes computationnelles et mathématiques pour comprendre la société et la santé à partir de données) de l’INRIA (Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique).

Le projet sera réalisé par Léa Hoisnard de l’équipe EpiDermE et sera encadré au sein de l’équipe SODA par Judith Abécassis, chargée de recherche (Inria Starting Faculty Position) et Gaël Varoquaux, directeur de l’équipe SODA.

Retour en haut